Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Ces derniers temps, rodait une étrange créature au cœur des bois. Beaucoup de promeneurs nocturnes avaient aperçu une ombre… Et des yeux… Des yeux rouges qui brillaient dans l’obscurité.

Un jour qu’un courageux osa s’approcher, il aperçut une louve énorme. Une louve noire aussi grande qu’un cheval. Mais l’étrangeté de la créature ne venait pas seulement de sa taille… Elle avait, là où aurait du se trouver sa tête, un buste de femme. Une très jolie femme, si ce n’était qu’elle possédait une longue chevelure écarlate et des yeux rouges qui brillaient dans la nuit… Le curieux n’osa s’approcher plus…

L’étrange créature l’aperçut soudain. Elle le fixa dans les yeux et s’enfuit…

Le lendemain, notre courageux promeneur s’en alla raconter ce qu’il avait vu à tous.


C’est ainsi que l’on vit Ythylolyn Lysel pour la première fois dans le désert. La nuit, armée de son arc, ses yeux à l’éclat maléfique transperçant l'obscurité… Elle parcourait les bois sous la lune et tous la fuyaient… Personne ne pouvait penser que sous cette étrange apparence se cachait une âme en peine. Chaque soir, elle suivait le disque lunaire, implorant Hécate de lui donnait une réponse. Et chaque matin, elle retournait, le cœur déchiré, retrouver son sommeil peuplé de cauchemars.


édité au tour 1430 par YthylolynLysel

O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.

RE: Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Par la suite, de nombreuses personnes, attirées par la curiosité, cherchèrent à voir Ythylolyn Lysel. Mais celle-ci recherchait avant tout le calme et la méditation. Elle fuyait au moindre bruit que l’ouie fine de la louve lui laissait entendre.

Un soir cependant, alors qu’elle s’apprêtait à fuir à nouveau devant l’intrus, Lysel la reteint. Il lui semblait que la personne qui approchait lui était proche. Elle lui faisait confiance d’instinct. Lysel était guidée par Hécate. Alors Ythylolyn décida de rester.

C’est alors qu’elle vit une femme s’approcher. C’était une vampire en fait. Elle avait une peau très blanche qui luisait sous la lune. A son aura, Ythylolyn Lysel sentit que c’était une ancienne.

« Qui êtes vous ? Que venez vous faire dans les bois ?
Taya des gardiens du mourruland et la raison de ma presence ici peut être vaste, peut être bien que je vous cherchait... ou tout simplement que je chassait... Je vous laisse choisir celle qui vous conviens le mieux »

Le regard de l’intruse détaillait tous les aspects de la jeune fille. Celle-ci hésitait à partir malgré les avis de Lysel. Elle détestait ces curieux qui la regardaient comme une bête de foire.

Finalement Ythylolyn Lysel la fixa de ses yeux rouges et s’assit. Sans mot dire. Elle attendait la suite.


édité au tour 1430 par YthylolynLysel

O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.

RE: Une étrange créature rode

La femme-louve c’était assise, comme un animal, le contraire aurait été surprenant, toute fois il était étrange d’assister à ça.
L’arrière train posé au sol, et les pattes d’avant bien droite en soutient du reste de son corps.
Ayant croisé ses mains humaines sur son buste également d’apparence humaine, cette drôle de jeune fille attendait patiemment que la vampire reprenne la parole.

Taya en sourit, se demandant si elle était confortablement assise et s’il était plus aisé d’avoir deux jambes ou quatre pattes. Ainsi que si ses émotions se trahissaient de manière animal, du genre remuer la queue lorsqu’elle se trouvait contente.
Mettant de coté ses questions plutôt déplacées, Taya reprit la parole :

« Il me semble m’être présentée, mais ne pas avoir entendu votre nom… Vous aviez dit ? »

La vampire n’attendit pas d’avoir la réponse pour continuer sur sa lancée.

« C’est donc de vous apparemment que l’on parle dans la taverne.. mi-femme, mi-louve. Est-ce donc vrai qu’Hécate aurait fait de vous ce que vous êtes ? Vous m’excuserez de mes manières directes, mais je n’ai guère pour habitude de me fier qu’aux rumeurs. Il est tout de même étrange que vous ayez eu le droit à l’honneur d'une déesse aussi grande, alors que des croyants de très longue date n’en aient pas eu le privilège.»


RE: Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Ythylolyn Lysel sourit à la dernière remarque de Taya.

« Cela fait beaucoup de questions… Je me nomme Ythylolyn Lysel, de la Voie d’Hécate. »

Elle fit une pause et scruta la vampire. Elle ne savait pas ce qu’elle devait dire ou taire. Lysel la poussait en avant sans s’expliquer et c’était agaçant.

« Effectivement je n’ai pas toujours été ainsi. Lysel est louve d’Hécate et gardienne de la foi. J’ai fusionnée avec elle par le pouvoir de la déesse. Mais son âme vit toujours en moi. »

Elle marqua une pausa. Sourit légèrement.

« Je suis consciente que c’est un immense privilège. Mais ce n’est pas à moi qu’Hécate a fait ce don, c’est à ma tribu… Pour qu’elle survive… »

Soudain la voix de la jeune fille se brisa. Elle ferma les paupières. Le silence se fit.

édité au tour 1430 par YthylolynLysel

O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.

RE: Une étrange créature rode

Plutôt indifférente à l’état d’âme de la jeune femme, Taya rompit le silence qui s’était installé.

« Donc d’après ce que vous dites, vous êtes ainsi pour votre tribu.. là faire survivre.. hum, je ne discerne pas trop en quoi votre.. hum.. Métamorphose avec la louve est faite pour la survie de votre tribu.. Si du moins elle existe toujours. Est-ce pour vous faire survire plus longtemps ? Car à par cette possibilité je ne vois pas le pourquoi de cette fusion hors du commun surtout par à port aux votres. »

Ythylolyn avait rouvert les yeux, laissant voir un mélange de sentiments presque palpable du à l’intensité de ce qu’il exprimait.
La vampire, en concluent qu’elle avait du faire mouche et laissa une nouvelle fois le silence de la nuit s’installer entre elles deux.

Elle ne ressentait pas de regret à avoir pu touché un point sensible de la jeune femme-louve. Toutefois, Taya s’approcha doucement d’elle, et lui prit la main afin de lui communiquer un peu de réconfort, geste qu’elle faisait rarement et lui murmura au creux de l’oreille.

« Venez me voir lorsque vous vous sentirez prête à parler… »

Sur ces dernières paroles, la vampire lâcha la main d’Ythylolyn et s’éloigna.


RE: Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Ythylolyn Lysel regarda la vampire s'éloigner. Taya avait effectivement touché une corde sensible. Mais elle ne savait pas exactement pourquoi ses mots lui faisaient si mal. Elle leva les yeux vers l'astre d'argent.

"Oh j'ai mal... Hécate aide-moi..."

édité au tour 1430 par YthylolynLysel

O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.

RE: Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Les nuits passaient. Dans la tête d’Ythylolyn Lysel, les pensées se tournaient interminablement. Elle ne trouvait dans le chaos de ses pensées qu’un tournis sans fin. Un trou noir qui absorbait tout. Alors elle s’abandonna à la folie de la douleur. De toute façon, les autres ne sont que des sources de souffrances. Certains ne cherchent qu’à vous nuire. Les autres vous inspirent l’amour avant de disparaître chez Chemosh. Pourquoi devrait-elle les approcher à nouveau?

« Mal. J’ai mal. Trop mal. Hécate, aide moi. Hécate, guide moi»

Et Ythylolyn Lysel suivait toujours la lune, s’enfonçant dans les bois.


édité au tour 1430 par YthylolynLysel

O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.

RE: Une étrange créature rode

Ythylolyn_Lysel
Mais par une nuit de pleine lune, Ythylolyn Lysel atteignit enfin une clairière perdue. Là, elle s’agenouilla et pria la déesse dont l’astre lunaire éclairait la nuit. Pour la première fois depuis sa transformation, Ythylolyn entendit la voix de Lysel résonner hors de sa tête.

« Tu m’insupporte Ythylolyn. Est-ce pour cela que je suis venue à toi ? Pour que tu gémisses et que tu pleures !!! Comment veux-tu que l’on t’aide si tu ne t’aides pas toi-même ? »

La voix était lourde de menaces.

Ythylolyn courba la tête. Elle se remémora sa rencontre avec Taya. Lysel avait raison. Ainsi elle n’était d’aucune utilité à son peuple défunt. Elle s’était trop abandonnée à sa douleur. Il était temps de réagir. Pas d’oublier sa souffrance - c’était de toute façon impossible – mais de la rendre plus constructive. On avait détruit sa vie, tuait tous ses proches, il était temps de reconstruire, de venger leur mémoire.

Ythylolyn releva la tête. Le moment était venu de se reprendre en main et d’agir. Elle remercia la déesse pour sa clémence et se releva. Il fallait rentrer à la ligue, s’entraîner, devenir l’instrument de sa colère. Tout était clair maintenant. Elle ne fuirait plus.


O Hcate, Desse dans les cieux, Desse sur la terre et Proserpine aux enfers, O Mre des ombres, reine suprme de l'arme des morts ne lance pas contre moi tes lgions, o Hcate fait plutt qu'elles me servent.