Un grand départ

Bayens, première année de l'ère deuxième après la chute d'adept

Aux portes de la cité, une caravane s'était assemblée. Des messages avaient été envoyés un peu partout dans la région, prévenant les gens de sa présence et de son départ incessament sous peu.
Une foule relativement importante s'était amassé non loin: bandits en quête de fuite, missionnaires, aventuriers, mercenaires, ...
Vers midi, un homme d'apparence relativement jeune, aux cheveux blancs et aux oreilles trahissant sa race s'avança sur un promontoire de fortune entouré de quelques notables.

Il commença alors un discours d'une voix de stentor.

- Mes amis! Vous vous êtes réunis aujourd'hui pour rejoindre une expédition des plus risquées mais surtout des plus prometteuses. Comme vous le savez, Adept a été rasé mais cette catastrophe ne doit pas nous dissuader de prendre une opportunité. Adept avait basculé dans une guerre complète, parfois froide, parfois sanglante. Aujourd'hui, les morts sont enterrés et le désert est vide et avec lui ses richesses. C'est pourquoi, avec l'aide de plusieurs amis et bienfaiteurs, j'ai assemblé cette expédition. Notre objectif est de partir pour Adept et d'y replanter la civilisation. Libre à vous de faire ce que vous voudrez lorsque vous y serez mais sachez que j'ai un autre but. Nous ne devons pas recommencer les erreurs de nos prédécesseurs. C'est pour cela que je compte créer un lieu de paix où les gens pourront vivrent libre, à l'écart des changements intempestifs et du chaos, protégés par des hommes déterminés et une justice. Notre devise sera "Chaque chose en son temps"
Si vous voulez vous joindre à moi dans cette quête, je serai heureux de vous voir à mes cotés. Sinon, je serais heureux de pouvoir vous compter parmi mes amis et de voyager avec vous. Je suis à votre disposition si vous avez des questions. Nous partirons dés demain. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée.

Malgré le fait que la foule eut diminué, soit par ennui durant le discours, soit pour oublier l'expédition, Guidrion sourit et partit préparer la bonne préparation finale du voyage.

HRP: le lancement du voyage se fera mercredi mais le rp continuera pendant le trajet rp. Rien ne vous empêche donc de continuer de poster ou de vous lancer dedans. édité au tour 1902 par Guidrion édité au tour 1902 par Guidrion


RE: Un grand départ

Mektubus
"Où veux-tu aller et que me proposes tu en échange de mon arc !!???!!!"
Une voix forte mais calme venait de surgir du brouhaha des gens se dispersant après le discours.
"Moi, je suis prêt à t'aider, mais que me proposes-tu exactement ?"
La personne qui venait de parler était vêtu d'un très long manteau noir avec une capuche recouvrant une très grande partie de son visage, mais l'on distinguait entre des grands cheveux mi blonds-mi blancs un regard inquisiteur. L'individu s'était hissé debout sur son cheval et attendait que l'orateur se retourne et lui répondre. Les gens qui commencaient à partir s'arrêtèrent, essayant en vain de reconnaitre la personne qui venait de parler. Le Brouhaha disparu et un silence paisant s'installait. On ne percevait que le vent soufflant dans les toiles de tentes et les différentes étoles parsemés sur le campement de fortune.

La persvrance est favorable. Le chemin inclut le respect de tout ce qui est petit et fragile. Quand le dbutant est conscient de ses besoins, il finit par tre plus intelligent que le sage distrait. Accumuler de l'amour signifie chance, accumuler de la haine signifie calamit.

RE: Un grand départ

Guidrion sourit et se laissa tomber sur son piedestal de fortune. Le silence et ce personnage le rendait un peu inquiet mais il avait pris l'habitude de ne rien en laisser transparaître.

- Comme je te l'ai dis. Mon objectif est de rejoindre adept. Je compet fonder, avec ceux qui le veulent une cité dans le nord, où le climat est plus clément. Saches que j'ai vu l'ancienne adept il y a plusieurs années de cela. Les rares cités que j'ai visité étaient des forteresses où la plupart se cachait en se préparant à une guerre ou à tenter de retrouver une gloire perdue. Je veux créer une cité où ceux qui le veulent pourront vivre en paix, dans la prospérité et la sécurité. Je ne cherches que le bonheur de mes camarades. J'ai trop vu de tyrannie... Mais saches que si nous réussissons, les artisans de cette réussite trouveront leur récompense. Un espoir de prospérité et la reconnaissance d'autres, voilà ce que je te propose.

Plusieurs rires gras mais peu nombreux s'élevèrent, probablement issu des vénérateurs du pouvoir et de l'argent.

- Et saches que ceux qui croient que je suis un faible peuvent bien penser ce qu'ils veulent. La peste soit des avares et des ambitieux! édité au tour 1902 par Guidrion


RE: Un grand départ

Un nain s'approcha du promontoire. Il était de taille normal pour un nain environ une dizaine de pieds. Son crane était presque chauve seule une longue queue de cheval noire charbon pendait. Sa barbe légèrement grise était retenu par trois anneaux représentant les grands faits dans la coutume nain.
Il fixait l'elfe comme pour évaluer ses compétences après ce discours fort émotions a ce qu'il put constater il se décida à parler.
"Vos paroles m'ont l'air de jolies louanges d'une terre promise inexistante , homme des forets. Mais j'aime les paris impossible et il y a fort longtemps que je n'en ai pas tenté un. Je ne connais en rien ces régions ce que je cherche avant tous c'est une compagnie pour me faire découvrir ces terres arides. Seriez vous d'accord de m'accueillir parmi vous ? En compensation mon marteau et mon bouclier seront votre."

HRP: Je suis nouveau sur adept ce que je cherche principalement c'est une ligue pour me protéger et aussi une personne pour m'enseigner les bases du jeu. édité au tour 1902 par Kor


RE: Un grand départ

Après son monologue à destination de Mektubus. Guidrion entendit la voix de Kor s'élever. Son allusion à sa race le fit tiquer mais il préféra la prendre joyeusement. L'heure n'était plus aux enfantillages. Il sourit au nain et lui répondit d'une voix un peu enjouée mais inspirée.

- Je serai heureux de vous voir à mes cotés, maître nain mais ne distinguez pas trop vite de l'impossible. La volonté de l'âme peut venir à bout des plus haut pics. Si tel est votre désir, je vous ferai découvrir Adept tel qu'il fut et est et, plus important, j'espère le découvrir avec un ami tel qu'il deviendra.

Il lui tendit la main en se présentant.

- Mon nom est Guidrion Nathaniel. Je suis enchanté de vous connaître.


RE: Un grand départ

Mektubus
Restant toujours debout sur sa monture et retirant sa capuche laissant découvrir le visage marqué d'un Elfe guerrier, il s'exclama :"Moi aussi, j'ai vécu longtemps dans l'ancien desert d'adept ! Je sais de quoi tu parles...! Mais ce que tu dis, je l'ai entendu mainte fois dans la bouche de soit-disant seigneurs :"prospérité et sécurité"... Que de mots lancés à la populasse... A un moment donné, nous serons obligés de faire alliance pour ne pas être mangé. En es-tu conscient mon ami... Prouves moi que tes paroles ne sont pas des chimères. Biensûr que tout ce que tu dis m'intéresse, je ne veux plus craindre l'avenir et vivre en paix dans un lieu béni des dieux. Mais regardes, les gens rient, ils se dispersent. D'aucun viendront peut être avec toi, mais combien ? Et combien de personne te faut-il pour créer ton rêve ? Sont-elles toutes ici ? Je ne veux pas te faire peur, ami, mais j'ai besoin de te connaître bien plus pour pouvoir te suivre et t'aider." Puis regardant le nain qui venait de se présenter "Bienvenu à toi, nain, je te vois plein d'entrain et avide de connaissance, c'est un bon début ! Mais garde toujours la tête froide, c'est un conseil, ami !"

La persvrance est favorable. Le chemin inclut le respect de tout ce qui est petit et fragile. Quand le dbutant est conscient de ses besoins, il finit par tre plus intelligent que le sage distrait. Accumuler de l'amour signifie chance, accumuler de la haine signifie calamit.

RE: Un grand départ

Guidrion quitta du regard Kor qu'il avait salué pour croiser le regard de Mektubus. Il y vit l'éclat de l'homme courageux, celui qui ne se laisse pas influencer. Cela lui plut. Ce genre d'homme était devenu rare dans la région.

- Je m'adresse peut-être à la populace comme tu le dis mais batit-on sans avoir d'alliés?
Si tu as vécu à adept. Tu dois te souvenir de ce qu'il se passait. Les Hécatiens menaient leur danse macabre. Eux et beaucoup d'autres ont envahi, tué, manigancé, trahi. Le mal était profond quand j'y étais. Plus d'un siècle leur a permis d'établir leurs idées de meurtre. Crois-tu que je n'ai pas vu ces politiciens se déchirer en tenant le même discours quand j'étais parmi eux. Mais combien on choisit de quitter leur position pour se battre eux-même pour leur rêve. Evidement que le chemin sera dur, évidement que des choix seront à faire mais ne crois-tu pas que cela en vaut la peine? Imagines un instant que je renonce moi et ceux qui me croient ou qui ont le même rêve et imagines que nous aurions réussi si nous êtions restés confiants. Même si je n'y arrive que durant un jour à maintenir une paix pour ceux qui m'aide et ceux que j'aime, tout mes combats prendront leur sens. Je me battrai pour protéger ce rêve. Je ne veux pas voir le chaos sans rien faire d'autre que d'y prendre part ou de fuir. Je veux bâtir! Songes à une possibilité. Je veux défendre celle-ci car on la détourne ou la méprise trop souvent.

Après avoir lancé sa réplique, Guidrion sourit à Mektubus et le prit par l'épaule.

- Si tu veux me connaître et me suivre ou me quitter pour ta destinée, libre à toi. Je ne suis seigneur en rien de ton destin mais si tu arrives un instant à revoir l'espoir dans ton coeur, souviens-toi de moi. Ton aide sera toujours la bienvenue.


RE: Un grand départ

Mektubus
Mektubus ferma les yeux, baissa la tête et pris une grande respiration. Ses pensées et ses souvenirs fusaient dans sa tête. Quelques secondes à peine suffirent à Mektubus pour prendre une decision. Levant sa tête en ouvrant les yeux et posant son bras droit sur l'épaule de Guidrion, Mektubus déclara : "Dorénavant, tu peux compter sur mon arc pour t'aider dans ta quête. Viens donc boire un verre à la taverne afin de finasser notre départ et mieux se connaître..". Guidrion senti une force tranquille l'envelopper et le diriger vers la taverne. Après quelques pas, Mektubus s'arrêta, se retourna, et dit :" Toi aussi, jeune et fougueux nain tu peux venir !". Il reprit à nouveau sa marche et s'adressant à Guidrion, s'exclama :"J'ai peut être un ou deux amis qui se joindront à nous pour se voyage ..."

La persvrance est favorable. Le chemin inclut le respect de tout ce qui est petit et fragile. Quand le dbutant est conscient de ses besoins, il finit par tre plus intelligent que le sage distrait. Accumuler de l'amour signifie chance, accumuler de la haine signifie calamit.

RE: Un grand départ

Il écouta attentivement les paroles des deux elfes tout en jouant avec les anneaux de sa barbe puis ce décida enfin a répondre :

"Messieurs, vous pensez sans doute que je prend mes décisions trop hâtivement mais que cela me changerait il de choisir l'une ou l'autre des nombreuse compagnies qui désire faire ce voyage? Je suis pour l'instant seule sur un territoire connu de seulement quelques membres de mon peuples. Je ne me fit qu'a mon instinct mais je prend des décisions sensé lorsque le moment l'exige. Et vous m'avez de fort aimable, j'aimerai faire oubliez les différences qu'il y a eu entre nos peuples."

Il écouta l'invitation de l'invitation de Mektubus.

"Je goutterai volontiers l'alcool locale..." édité au tour 1903 par Kor


RE: Un grand départ

Guidrion fut heureux d'entendre ses deux interlocuteurs se joindre à lui. Il sourit à la réponse timide de Kor à l'invitation de Mektubus et se laissa emmener à la taverne.

Une fois là, ils s'assirent tout toris à une table. La serveuse arrivée, Guidrion interrompit ses deux compagnons et lança:

- Jeune fille, mettez les commandes de ces personnes sur mon compte.

Il se retourna vers les deux hommes intrigués et leur dit avec un sourire:

- Je veux vous remercier de vous être joint à moi et de votre prévenance. Mais à présent, parlez-moi de vous. Vous devez être fatigués de mes monologues. édité au tour 1903 par Guidrion


RE: Un grand départ

"Je vient des montagnes de l'ouest dans une chaine de montagnes appelé les Mearnh, vous ne devez sans doute pas connaitre... J'ai vécu simplement jusqu'à mes dix sept hivers où je fut alors appelé pour l'armée. Mon peuple venait d'entamer un guerre acharné contre une tribus de troll qui depuis des années cherche a prendre possessions de nos mines. Ce fut la bataille la plus sanglante de l'histoire de mon peuple. Nous étions un milliers de nains contre environ le double pour nos opposants. Ce fut un véritable massacre pour les deux cotés. Cet bataille dura une semaine. A la fin il ne restait plus que moi..."

Kor marqua une pose comme pour ce souvenir de temps ancien.

"Une fois revenu à la grande cité de Harengard, de grandes fêtes furent organisé en mon honneur. C'est a ce moment la que j'ai reçut les trois anneaux de ma barbes symbolisant les trois grand dieux des religions nain. J'ai crut un moment que la guerre ne recommencerait pas avant de longues années. Mais notre roi ne l'entendit pas de la même façon ils ordonna de détruire les villages trolls ce fut une véritable boucherie à laquelle j'ai malheureusement participé. J'ai donc décidé de quitter les miens me rendant compte qu'un nain ne valait pas beaucoup mieux qu'un troll... Les chemins m'ont emmené vers vos contrées ou j'espère trouvé une nation ou une cité ou je pourrais me battre pour des idéaux juste en non pas seulement pour la suprématie de mon peuple."


RE: Un grand départ

Guidrion fut impressionné par le récit du nain. Sans doute moins par son exploit que par l'horreur qu'il vécut. Qu'importe de vaincre quand on ne voit autour de soi que des morts amis? Il se prit de compassion pour le passé du nain malgré sa gloire. Il prononça quelques paroles de réconfort pour ces durs souvenirs et tenta de changer de sujet et demanda l'aide de Mektubus par le regard.


RE: Un grand départ

Mektubus
Mektubus voyant l'appel de Guidrion, dit au Nain :"Nous sommes tous marqués par un passé tumultueux et difficile. Mais ces obstacles, ses blessures, ne sont là que pour nous faire grandir, nous enseigner la vie. La vie est si courte dans ce bas monde, qu'il faut prendre tout, ne rien jeter, pour avancer encore plus grandi. Même toi, le Nain...Je conclurai par ce dicton : Le bonheur ne s'attend pas, il se provoquer !", puis après avoir vidé son verre de cidre, il s'exclama :"Carpe Diem !!"

La persvrance est favorable. Le chemin inclut le respect de tout ce qui est petit et fragile. Quand le dbutant est conscient de ses besoins, il finit par tre plus intelligent que le sage distrait. Accumuler de l'amour signifie chance, accumuler de la haine signifie calamit.

RE: Un grand départ

Guidrion trinqua sur ces bonnes paroles. La soirée continua sans problèmes jusqu'à ce que la nuit tombe. A ce moment, Guidrion proposa à ses nouveaux amis d'aller se coucher en vue du départ de la caravane. Il les salua et leur souhaita une bonne nuit. Il prit ensuite congé pour se rendre à la caravane pour y observer l'arrivée de curieux ou saluer des hommes désireux de se joindre à la caravane bien qu'il sut que tous ne seraient pas aussi réceptifs à ses idées ou à ses projets personnels que Kor et Mektubus...


RE: Un grand dpart

Clignant des yeux, peu a peu il reussi a s habituer a la lumiere, il regarda autour de lui, il ni avait que des dunes de sable et encore d autre dunes.

Pile ou Face etait sale crasseux vetu de geunille, voila que les dieux avait encores fraper le desert.
Il regarda le ciel et hurla de toute ses forces.

*rhaaaaa comment avez vous oser recomencer, voila que maintenent toute mes heures de travail partent en fume, et ou est ma hache rhaaaaa*

En hurlant il avai gapiller toute ses forces il s entit ses jambes faiblire, et il chuta roulant jusqu au bas de la grand dune.


Plus tard il s eveilla, il y avait beacoup de gens qui marchait, il les interppelai et leurs demendai ou il allait, mais personne ne repondai.

Je veu voir vos chef, car mon gosier et sec et mon ventre cris famine. Ou puis je trouver eau et nouriture?


RE: Un grand départ

Tandis qu'il s'affairait avec un de ses associés au sujet des stocks de vivres, Guidrion entendit un cri se rapprocher. Il se retourna et vit un de ses camarades courir vers lui en l'appellant. Il se retourna et rejoignit le jeune homme.

- Que se passe-t-il? On dirait que tu as un dragon à tes trousses.
- On a retrouvé un elfe noir en piteux état. Il réclame nos chefs et de quoi se nourrir.
- Montrez-moi le chemin.

Guidrion suivit le jeune homme jusqu'à ce qu'il arrive devant un elfe noir . Il semblait affaibli et presque agonisant. Il s'agenouilla et prit l'inconnu. Il hurla un ordre à son camarade.

- Seigneur... Amenez de l'eau et un médecin, vite!
Il se retourna et parla doucement au blessé.
- Je suis Guidrion. Qu'est ce qui vous est arrivé?

Le blessé gémit.

- Restez avec moi! Un médecin va venir s'occuper de vous. Quel est votre nom?


RE: Un grand départ

Je me nomme Pile ou Face, et je crois que j ai perdu ma Hache figurer vous et j ai degringoler du haut de cette dune.... Puis il poussa un petit rale de douleur.

Garder vos medecin et les medicaments pour ceux qui en on besoin, je pense que un peu d eau et ou du houblon, avec un peu de lard me ferai du bien.

Pile ou Face se relevat, et dit:

Cela fait trop longtemps que je me suis tenu a l eccart, je n est plus de foret, je decide donc vous servire quelque temps, le temps que je retrouve tout mes esprit. Ma Hache est a vous, tout du moins faut il encore que j en retrouve une...
édité au tour 1909 par PileouFace


RE: Un grand départ

Guidrion regardat Pile ou Face se relever et lui annoncer sa décision. Il fut très surpris de le voir le suivre aussi rapidement et sans rien savoir de lui. Il sourit à Pile ou Face et lui offrit sa gourde que le drow saisit et s'empressa de boire. Guidrion appella un camarade et lui demanda de lui faire amener deux chevaux.

- Ne vous inquiétez pas, je vais vous trouver de quoi vous sustenter dans l'immédiat. Après cela, on va vous emmener à une auberge à quelques pas d'ici. Ce n'est pas le grand luxe mais une nuit de sommeil et un repas décent vous remettront en état. Nous partons demain, vous êtes le bienvenu et vous devriez trouver le temps de revêtir un équipement plus digne d'ici-là. je vais prendre les dispositions nécessaires.


RE: Un grand départ

Mektubus
Mektubus avait regardé la scéne d'un peu plus loin. Il n'était pas intervenu ayant tout de suite remarqué que l'individu était un elf noir. Dès les premières paroles de l'Elf noir, Mektubus avait ressenti un fort doute sur la véracité de ces propos. De suite, il se dit qu'il n'aurait pas confiance en cet individu tant que celui-ci ne lui prouverait pas le contraire.
Puis il ramassa ses dernières affaires pour le départ du lendemain et se dirigea vers un coin du feu. Ce soir, il sentait qu'il ne dormirait pas bien, il reparti dans ses pensées, le regard fixé sur les flammes rouges.

La persvrance est favorable. Le chemin inclut le respect de tout ce qui est petit et fragile. Quand le dbutant est conscient de ses besoins, il finit par tre plus intelligent que le sage distrait. Accumuler de l'amour signifie chance, accumuler de la haine signifie calamit.

RE: Un grand départ

La soirée se termina sans encombres. Guidrion emmena Pile ou Face à la taverne où un repas décent l'attendait. Il en profita pour en apprendre plus sur celui-ci. L'elfe noir lui raconta sa survie à la catastrophe. Guidrion fut surpris et eut du mal à croire le récit. Malgré tout, il ne put trouver d'arguments contre l'elfe. Après avoir raconté son histoire, l'elfe noir était exténué. Guidrion choisit de prendre congé de lui pour lui laisser le temps de se reposer et de prendre lui même du repos.

Le lendemain matin s'annonçait magnifique. La chaleur était parfaitement adéquate à la marche qui commencerait dans le début de l'après-midi. Il s'habilla en vitesse et rejoignit la caravane. celle-ci grouillait d'activité pour les derniers préparatifs. Il fut heureux de rencontrer Mektubus et Kor apparement frais et dispo. Il les salua chaleureusement. Il aperçut également Pile ou Face, habillé plus dignement. Il sembalit également en bonne forme malgré une certaine maigreur. Le Drow restait à l'écart. Guidrion prit le parti risqué de l'introduire à ses deux compagnons.



RE: Un grand départ

Kor s'approcha de l'elfe noir et lui tendit la main :

"Kor maitre forgeron-guerrier nain. Enchanté de vous rencontrer!"

Il attendit que le Drow lui reponde.


RE: Un grand dpart

Bonjours a vous, je suis Pile ou Face, je suis guerrier, bucheron, mineur, voleur, dompteur, je peu tout etre du moment que je suis gagnans, mais je pense qu un nain peu comprendre se genre de chose.

Mais ma foi je suis un peu perdu ici, et je ne sais que faire et qui servir. Mais peu etre d autre persone on survecu, peu etre les trouverai je.

Puis Pile ou Face s eccarta du nain, s eloignat de la caravane, et monta sur une dune.


Et de la haut il cria: VOUS LES DIEU QUI AVEZ TUER MA FAMILLE ET MES AMIS, ET PIRE ENCORE, VOUS AVEZ TUER MES ENNEMIS.


Au bas de la colline tout le monde le regardait et pensai que le soleil du desert avait du taper dur sur la crane du drow.


RE: Un grand départ

Guidrion fut sidéré de la réaction du drow. Sa remarque à l'encontre de Kor fit baisser Pile ou Face dans son estime. Il s'énerva mais choisit d'ignorer ce fou. Qu'il nous suive, libre à lui mais qu'il ne recommence pas ce genre de scène, pensa-t-il. Guidrion avait trop de souvenirs d'hommes de ce genre, ceux qui sont dévorés par l'ambition et la perfidie vénale. Il s'excusa de la situation auprès de Kor et de Mektubus. Il s'éloigna du groupe pour s'approcher du responsable de la caravane.

- Nous partons! Faites dire que je prendrai la tête de la caravane... Et arrangez-vous pour que ce drow ne m'approche pas...

Le responsable suivit ses ordres prestement et, rapidement, la caravane se mit en route.
Adept était devant eux, le monde corrompu de Guidrion perdu derrière lui. Il jeta un regard sur sa caravane. La foule était nombreuse mais il ne connaissait qu'une poignée de ces gens. Il espérait que peu d'entre eux seraient du genre du drow.