Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka marchait depuis de longues heures.

Elle venait d'une contrée lointaine où elle avait rencontrée de drôle de personnages. Certaines humaines, d'autres mi-homme, mi-animale.
Elle était tombée dans une embuscade où elle y avait laissé quelques bouts de peau ainsi que son grand manteau.

Morte de froid, elle aperçu sur son chemin un bar.
Elle décida d'aller s'y réchauffer. Mais avant de pousser la porte, elle observa les personnes qui s'y trouvaient . Sa dernière rencontre l'avait éffrayé.

Elle rentra. Tout le monde se tût. Marchant tête haute, elle décida de ne pas y prêter attention. Elle pris un tabouret, s'assis au bar et commanda un double bourbon.

Les conversations avaient reprises mais les sujets étaient quasiment tous les mêmes. Le nom de Seïgura revenait encore et encore.
Shirka ne connaissait aucune de toute ces personnes mais elles oui.
Seule devant sa consommation, elle essaya de discuter avec le tavernier, sans grand succès.

RE: Par une nuit fraîche

Macfly venait de se reveiller il s'habbila rapidement et se mit en route.
conscient de ne pas avoir but de sang pour commencer cette fraiche nuit il se mit en quete d'une auberge.

il vit au loin la lanterne et entendit quelques hennissement de monture il etait donc proche de ce qu'il recherchait.
A grandes enjambés il arriva a la porte de l'auberge ou il entendait des murmures et non des grand fracas de voix. Le vampire tendit l'oreille et cru entendre "Seigura"
Mac fronca les sourcils puis son verre de sang le faisant envie decida d'entrer.

la porte grinca et les têtes se tournerent vers le nouveau venu beaucoup le reconnurent et les murmures firent rapidement place a un long silence. Macfly toisa du regard toutes l assemblé et semblait a la recherche de ce fameux Seigura. Ne voyant personne dans la taverne correspondant a un Seigura il approcha du bar et commanda un verre de sang frais.

Son regard se posa sur une jeuen femme semblant se demander ce qu elle faisait ici qui apr certain trait lui rappeler quelqu un.

Le vieux vampire s'approcha de la demoiselle et lui dit

"Vous ne seriez pas la fille de Tokko?" édité au tour 1520 par macfly

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka, tourna la tête doucement et lança un regard agréssif à cet inconnu qui lui adressait la parole.
"Comment connait-il ma mère? Quels rapports ont ils eûs? Ami ennemi?" Autant de questions qui tournaient dans sa tête.

"Oui c'est ça, fille de Tokko." dit elle d'une voix stricte. "Comment la connaisser vous?"

Shirka était à la fois interrogative mais surtout sur la défencive. Elle avait passé une très mauvaise soirée et ne souhaitait pas que ça continue.

A l'intérieure de sa manche se trouvait en poignard qu'elle gardait toujours à portée de main juste au cas où. Cet inconnu ne lui inspirait vraiment pas confiance.



RE: Par une nuit fraîche

"C'est une de mes coliguées je la connais donc plutot bien je pense." repondit Macfly

le tavernier lui ramena le verre de sang qu il prit dans sa main et en avala rapidement le contenu avant que celui ci coagule.

"au fait je manque a toutes les regles. Je me presente Macfly Turimbar" Ajouta le vieu vampire.

Il scruta la jeune dame se demandant qu'elle allait etre sa réaction, puis il tendit le verre au tavernier lui en reclamant un autre.



édité au tour 1520 par macfly

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka redemanda la même chose au tavernier, ce prenom avait du mal à passer.
Mais ne voulant rien dévoiler de son étonnement, Shirka serra fort son poing dans sa poche.

"Ah c'est donc vous, je vous rencontre enfin." dit elle avec un petit rictus.

Le visage sur d'elle, Shirka fixa Macfly droit dans les yeux. Son coeur palpitait, son père lui avait beaucoup parlé de cet homme.

Allait elle, elle aussi goutter au fer de sa hache?

Le tavernier posa les verres, Shirka bût le sien d'un trait. Elle ne savait que faire devant Macfly, partir en courant ou rester et voir se qu'il avait à répondre à ça.

Après tout il n'allait tout de même pas la tuer ici, comme ça et pour quelles raisons? Il ne devait rien avoir contre elle bien que se soit une Seïgura.

Elle décida de rester tout en recommandant un verre. édité au tour 1520 par Shirka

RE: Par une nuit fraîche

Pendant ce temps là, une calèche tirée par six elfes avançait à vive allure à travers le désert. A son bord, Drazic, le maintenant célèbre tavernier de Karond Kar, finissant ses livraisons pour les auberges avoisinantes. Depuis un certain temps, sa notoriété s'était accrue, pour qui pour quoi, nul ne le savait mais il avait maintenant énormément de travail.

« Dernière de la journée ! L’auberge du croisement ! » dit il avant de souffler

Déjà, au loin, de la lumière apparaissait à sa vue. Le sable du désert se transforma en route ainsi le cortège allongea le pas. A quelques encablures de l'établissement, le drow tira sur la bride et tout le monde stoppa.

Drazic descendit, s’avança vers la taverne, y poussa la porte et y pénétra. « L’auberge du croisement » était le lieu de rencontre de tous les adeptiens. Elle était tenue par Largol, un vieux nain rabougri, dont sa spécialité était les pommes de terres. A peine fut il à l’intérieur que le drow reconnu cette vapeur odorante qui stagnait jour après jour dans cette pièce comme si les murs en étaient eux même imprégnés.

Dans ce brouhaha et ce chahut, Drazic avança à pas décidé jusqu’au comptoir ou il avait remarqué le tenancier.


« Largol, vielle escroc, ta commande est arrivée » cria t’il en s’approchant du bar

Le nain s’impatientait depuis peu, la commande était en retard. Bientôt, il allait être à vide et ne pourrai plus servir un seul de ses clients mis à part avec une bière appelée Kronainbourg, une sorte de jus de chaussette très appréciée à Nainporte parait il.

Une fois accoudé, Drazic sortit un parchemin et le déroula.


« Bon comme prévu, je t’apporte tes 40 l de Xin drital, 100 l d’Hécatombe, 25 l de Corruption, 25 l de Liqueur d’Araignée et 50 l de Liqueur de noirépines. Ca te fera 100 000 gloups. »

Entendant le prix, Largol cacha son sourire mais il se refrogna et paya le drow.

« Maintenant, sert moi un Xin Drital et c’est toi qui paye ! Cette journée m’a éreinté ! » ordonna t’il

RE: Par une nuit fraîche

MAc deposa une poignée de gloups sur le comptoir

"J'invite la jeune fille tavernier"
le tavernier ramassa les gloups rapidement

"Donne moi une flasque de sang frais je vais m installer à une table "

Le vamp se retourna vers shirka

"Ravi d'avoir enfin rencontré la Fille de Tokko. Je vous laisse à votre meditation"

le vamp salua la jeune fille et parti s'asseoir a une table une flasque dans la main et un verre dans l autre.




RE: Par une nuit fraîche

Shirka
En voyant que Drazic avait livré du Xin Drital, Shirka demanda de mettre cette succulente boisson à la place.

Shirka, intriguée par Macfly et surprise qu'il ne s'interresse pas plus à elle, décida de se joindre à sa table.
Si elle se faisait refoulée alors elle n'avait plus qu'a payé et partir.

Shirka s'avança d'un pas déterminé près de la table de Macfly, s'arrêta, le regarda. Il avait le regard plongé dans son verre de sang. "Puis-je" lui dit elle? Macfly leva le regard et lui fit un signe de tête. Elle le pris comme un accord.

Le plus dur restait à faire. Engager la conversation.
"Alors c'est tout?" Macfly qui avait de nouveau relancé son regard dans le verre, releva la tête.

Shirka ne se sentait vraiment pas à l'aise et ne savait que faire pour détendre l'atmosphère. Elle se releva, Macfly n'avait pas l'air très causant.

édité au tour 1522 par Shirka édité au tour 1522 par Shirka

RE: Par une nuit fraîche

Largol lui posa son verre devant lui sans même le regarder. Drazic prit son verre et se tourna, profitant de ces moments de calme. Le drow balaya la salle du regard et remarqua une drow mais d'après ses airs, elle semblait différente. Une autre personne se tenait non loin d'elle. Le dévisageant rapidement, Drazic reconnut aussitôt Macfly, le templier déchu, le renégat de la famille Turimbar.

Se retournant pour éviter d'attirer son regard, le drow se mit à penser.


Mais que fait il ici ? murmura t'il quelque peu inquiet.

La drow, qui s'était attablée quelques instants à coté du vampire, s'approcha ensuite du tavernier et vint s'assoir à ses cotés.


Rapée pour la discrètion ! pensa t'il

Se tournant vers la drow démone, Drazic entama la conversation


Puis je vous servir un verre ? Et à votre ami aussi s'il le souhaite ! se tournant fièrement vers Macfly

RE: Par une nuit fraîche

Macfly leva le regard vers drazic qu il reconnu

"hum une boisson offerte je ne crache pas dessus Pour moi ca sera du sang de Drow bien frais"

Mac eu un leger sourire sur le visage en prononcant sa phrase mais il restait tres calme assis confortablement édité au tour 1522 par macfly

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka allait accepter le verre de drazic, mais l'ambiance était de pire en pire. Elle se tourna vers Drazic et accepta volontier son verre.
Son regard se dirigea sur Macfly. Il avait un regard, qui ne laissait entrevoir rien de bon. Malgré tout Shirka s'assis.

"Je suis Shirka Seïgura, il ne me semble pas vous connaitre?" dit elle à Drazic.

Cette présentation permettrai peut être une atmosphère agréable et quasiment saine?
édité au tour 1522 par Shirka

RE: Par une nuit fraîche

Le drow s'accouda au bar, tentant veinement de croiser le regard du vampire dont la pénombre semblait lui coller à la peau. Un sourire au lèvre suite au propos de Macfly, Drazic porta son verre à ses lèvres puis se délecta de son contenu. Le drow audacieux se tourna pour commander à nouveau un verre.

Largol, un autre et sers ces personnes de ce qu'elles veulent !

Le vampire tentait il de destabiliser le drow ? Il laissa échapé un sourire, repensant aux évènements aillant eu lieu à Karond Kar lors des tensions envers les templiers. Ce jour là, bravoure ou témérité, en tout cas cet instant avait marqué sa mémoire et assit sa notoriété de combattant. Alors ce n'est pas un vampire centenaire qui allait l'effrayer.

La demone se présenta. Le nom de Seigura résonna au fin fond de la mémoire du tavernier. Un joie intense emplie l'âme du drow en repensant à Lucifel et Squall qu'il avait très bien connu à DC. Drazic se tourna de nouveau vers Shirka


Une seigura dans ces lieus, je le comprends ! Mais vos fréquentations laissent à désirer. tappant sur le comptoir pour obtenir son nouveau verre. édité au tour 1522 par Drazic

RE: Par une nuit fraîche

Macfly se leva . Il porta la main a son verre qu il vida d'un trait

"au moins je suis d'accord avec vous sur un point elle a d'etrange frequentation seigneur Drow les fils d'hecate ne sont pas tous fréquentable mais elle le decouvrira bien par elle meme "

un leger silence parru dans la salle presumant a une magorité d'hecateen present mais macfly ne semblait pas en prendre plus rigueur que cela.


" ah et pour votre verre offert je vous remercie mais il est temps pour moi de chasser un peu le sang d un drow est bien meilleur quand on plonge nos crocs dans sa jugulaire au moins nous sommes sur que celui ci est frais "

Mac ne laissa pas repondre Drazic et se tourna vers la jeune femme

"Au plaisir de vous revoir jeune Shirka"

Il jeta un dernier regard a Drazic et se dirigea vers la porte

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka, surprise de l'attitude de Macfly et n'appréciant pas cette sorte de mini guerre entre ses deux compagnons.
Shirka décida de rattraper Macfly, tout en jettant un regard déçu à Dazic.

Elle se plaça devant Macfly et le stoppa. Elle s'adressa au drow et au vampire. "Qui croyez vous être pour me dire si mes fréquentations sont bonnes ou pas. Je suis encore la seule juge pour savoir qui je dois fréquenter. Je souhaite juste faire connaissance de vous deux."

Tout en disant ces paroles, Shirka avait les mains moites et tramblantes. Sa voix laissait paraître de la colère et surtout de la déception.


RE: Par une nuit fraîche

Souriant au tavernier, le drow lui tint ces quelques mots.

Encore une jeunette qui pense qu'adept est un paradis !

Drazic se tourna vers Shirka tenant son nouveau verre dans sa main. Sans méchanceté dans le regard, il s'adressa à la demone.

Le sieur Macfly n'est qu'un assassin et rien d'autre. C'est un vampire très dur à cerner car il est contradictoire dans tout ce qu'il dit et ce qu'il fait. Alors, apprenez à le connaitre si vous le voulez mais il vous faudrait toute une vie pour ça. souriant de plus belle. Laissez le donc s'en aller ! Qu'il aille chercher son sang s'il en est toujours capable !

Drazic regarda Macfly, les yeux plein de malice, une dernière fois avant de se tourner de nouveau vers le bar.


RE: Par une nuit fraîche

Mac s’arrêta net.
Son regard se posa d’abord sur Shirka son regard était alors amical puis il se tourna vers Drazic les yeux injectés de sang.

Assassin ? Un vampire dur à cerner ? Comment vous qui ne me connaissiez donc si peu voir du tout pensait pouvoir le faire alors ? Si je crois mes références actuelles vous semblez plus être une éponge qu un digne penseur je ne pense donc pas que vous puissiez faire référence dans le domaine du jugement encore moins dans celui de ma personne. Mais si par assassin vous qualifiez les gens qui font passer à trépas les gens de votre sorte ce qualificatif me conviendra.

Mac s’approcha du Drow.

Mais si vous vous sentez capable de me faire voir que vous n’êtes pas qu une éponge je suis a votre entière disposition enfin pour le moment je vais tenir compagnie à la fille d’une amie je ne voudrais pas qu une éponge imbibé d’alcool vienne l’ennuyer je m’en voudrais de n avoir agit.

Mac retourna près de Shirka .

Je reste donc encore un moment jeune fille.

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka fut étonné du comportement de ces deux hommes.
Rien ne pouvait y faire. Ils étaient incapable de se parler normalement.

La jeune drow sentait bien que tout ses efforts ne serviraient à rien sans un minimum de volonté de leur part.

Ils se servaient de Shirka pour, chacun leur tour, se provoquer.

Elle décida de ne rien répondre au vampire et alla s'assoire seule à une table. Celui qui déciderai de venir serai le bienvenu.
Si personne ne venait alors tant pis, de toute façon elle serai mieux sur la route du retour car l'ambiance ne lui plaisait vraiment pas.

RE: Par une nuit fraîche

Mac vint s asseoir près de Shirka

Il ôta la capuche qui le recouvrait par politesse.
Puis il s’adressa à la jeune femme.

Que désirez vous savoir jeune femme ? Ou de quoi désirez vous parler ?

Macfly semblait calme et posé son regard redevenu normal.

RE: Par une nuit fraîche

Le drow tournait toujours le dos aux deux protagonistes. Lentement, il se tourna pour les regarder.

Exactement, ce que je disais ! Et vous venez d'en montrer le parfait exemple. Je m'en vais ! Je reste ! "Luna"tique, comme je le disais ! Assez ironique pour un chemoshien ! dit il en ricanant.

Portant son verre à sa bouche, il le termina d'une traite.


Alors ,vous me prendriez pour une éponge. Quelle belle image ! En effet, je ne l'avais pas vu comme ça mais je dois l'être. Une éponge est plus qu'utile et à tout moment, absorbe tout ce qu'on lui donne sans en perdre une goutte, on a beau la martyriser dans tous les sens, à la fin, elle reprend sa forme originel sans un bruit. Si est ce celà être une éponge, je ne puis qu'acquiescer vos dires.

Le regardant droit dans les yeux.

Maintenant, cessez vos menaces ! Vous vous croyez supèrieur du haut de vos années en plus ? N'aillez pas la bétise de croire que vous pourrez m'intimider. Pour moi, vous n'êtes qu'un barbare et rien de plus !

Largol sers leur ce qu'ils veulent et dit moi combien je te dois ! se retournant vers le comptoir édité au tour 1528 par Drazic


RE: Par une nuit fraîche

Les pales déboires d’un pauvre ivrogne ne m’intéresse pas en effet vous avait l art de redevenir a votre forme originel serait vous donc caméléon et plutôt enclin à vous fondre dans un décor pour éviter le moindre coup ?

Vous n avez pas compris mes dires vous me dites dur à cerner et vous vous lancer dans une description de ma personne vous sentiriez vous proche de moi ? Je ne le crois pas. Vous vous croyez supérieur mais vous n’êtes qu une larve de comptoir comme on en rencontre temps près à vous défier et sur de leur qualités de guerrier qui pleur à la moindre égratignure.
Se réconfortant ou puisant leur pseudo courage dans l’alcool, traitant les gens de barbares mais incapable eux même de distinguer un barbare d’un être peuplant notre désert laisser moi donc rire je n ai pas besoin de votre verre je suis assez en fond pour me le payer garder le pour vous cher éponge vous en aurez besoin plus que moi.

Mac se tourna à nouveau vers Shirka.

« il semblerait que vous n ayez pas choisit le meilleur endroit pour faire connaissance. »

RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka se leva et alla au bar. Elle posa une poignée de gloups sur le comptoir et s'adressa au tavernier:
"Vous servirez ces messieurs, c'est pour moi"

Shirka, était exténuée du comportement de ces mâles en perpétuel conflit.

Elle les regarda et leur dit:
"Messieurs, ce fût un honneur pour moi de vous rencontrer. Vraiment.
Mais là, vous m'agacer.
J'ai l'impression d'avoir deux enfants en face de moi qui ne sont en rien capable de s'exprimer normalement.

De plus, permettez moi de vous dire, qu'aucun de vous deux n'a eu un minimum de respect pour moi.
Vous préférez vous dire de belles amabilités alors faites, mais je ne préfère pas rester, car vous voir, à tour de rôle, vous étripper verbalement ne m'interresse en rien. Je préfère donc reprendre la route."

Elle les remercia pour les verres et alla d'un pas déterminé vers la sortie.

RE: Par une nuit fraîche

macfly
Mac resta à sa table ne relevant pas la phrase de Shirka et la regardant se diriger vers la porte.

RE: Par une nuit fraîche

Les paroles du vampires n'avaient même pas effleuré le drow.

Ces damnés n'ont vraiment rien de commun. A se croire toujours supèrieurs, un jour ils tomberont de haut. pensa t'il !

Lorsque Shirka s'exclama, le drow ne la regarda même pas. Du coin de l'oeil, il l'observa sortir.
édité au tour 1528 par Drazic

RE: Par une nuit fraîche

Drazic
Son verre à la main, le drow commença à glousser. Puis, il se retourna vers Macfly. Pris d'un fou rire, Drazic commanda deux Xin drital. Largol fut étonné par le renversement de situation. Le tavernier reprit ses esprits et déposa les deux liqueurs sur le comptoir que Drazic attrapa avant d'aller s'assoir sur la place encore chaude de la démone aux cotés de Macfly.

Quelle rigolade ! dit il la larme à l'oeil

Tiens, voilà un breuvage que tu vas aimer. C'est l'une de mes spécialités ! C'est un mélange de sang d'elfe et de Xin, une drogue qui si je ne m'abuse, tu connais très bien.



RE: Par une nuit fraîche

Mac regardait Drazic glousser et se mit lui aussi à rire plus bruyamment.

Oui bien sur Falawis m a déjà offerte une telle boisson quand nous nous entretenons ensemble.
D’ailleurs comment va le vieux fou aux corbeaux il y a des lustres que je n ai pas eu de ses nouvelles. Raconte moi les dernières nouvelles de Karon kar.


Mac souriait à Drazic

Je pense que notre jeu ne fait rire que nous. Moi assassin et barbare tu meriterais que je te paye un autre verre

Mac appela le tavernier et lui demanda de préparer la même chose bien que les verres n étaient pas encore vide.
édité au tour 1528 par macfly

RE: Par une nuit fraîche

En effet, je pense que celà n'amuse que nous mais bon j'adore tourner les jeunes en dérision. dit il en souriant de plus belle.

Lorsque Drazic entendit le nom de Falawis, des souvenirs rejaillirent de son esprits. EN était devenu très calme depuis son départ. Un peu d'amertume dans ses paroles, Drazic continua.


Le senger aux corbeaux, Falawis ! Il y a bien longtemps que Karond Kar est nu de ses corbeaux. Dans la cour, certains prétendent qu'il serait retourné à Pale Plaine, d'autres qu'il serait enfermé dans ses quartiers. Nul ne sait ce qu'il devient, mais son absence est longue tout comme celle de sa famille.

Largol apporta les deux verres à Macfly.

Dis moi, ca devient un métier de boire avec toi ! dit il souriant.

RE: Par une nuit fraîche

nul doute qu il nous concocte un plan dans lui seul a le secret il nous reviendra tot ou tard j en suis sur.
Allez à Falawis.

mac prit son verre et le leva pour porter son toast.

Puis je ne pense pas que de boire soit un labeur chez toi plutot une vocation .


RE: Par une nuit fraîche

Drazic leva son verre à son tour.

A Falawis ! Et comme on dit dans ma taverne ! "A nos femmes, à nos chevaux et à ceux qui les montent."

Le tavernier éclata de rire et trinqua avec Macfly.

J'espère qu'il reviendra d'ici peu. Elfe Noir ne vit plus sans sa présence. Puisse t'il revenir au plus vite !


RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Oui Shirka était sorti, mais elle n'était pas partie. Il faisait bien noir et elle s'était placé en face de la taverne.

De loin elle observait la scène. Elle était heureuse de les voir ensemble et si proche.

Elle ne leur en voulait pas, de toute façon il n'y avait pas lieu. Elle décida de rentrer à nouveau dans la taverne.
Elle poussa donc la porte. Les personnes se retournèrent en entendant la porte.

Shirka stoppa son entrée et fixa les deux hommes avec un petit sourire.


RE: Par une nuit fraîche

Shirka
Shirka ne voulait rentrer de nouveau dans la taverne.
Elle voulait juste leur montrer qu'elle n'était pas aveugle, elle avait compris leur petit manège mais ils avaient raison sur un point.

Une jeune drow n'a rien à faire dans une taverne à cette heure.


édité au tour 1528 par Shirka


RE: Par une nuit frache

MAcfly voyait l effort de la jeune dame a essayer de communiquer il essaya de faire de son mieu pour lui parler a son tour.

"et que faite vous aussi loin de chez vous et dans un endroit si peu frequentable?" fini t il par lacher

il fit un geste de la main au tavernier afin qu il prenne la commande de Shirka.

et croisa son regard attendant uen reponse de sa part.



RE: Par une nuit frache

Shirka
Shirka n'attandait pas qu'on la retienne.
Elle tira la porte et partie sans aucun regret.

Qui sait peut etre allait elle un jour les revoir.